My-ringtones.net » Conseils santé » Y a-t-il eu des complications suite à la fracture des côtes 7 et 8 ?

Y a-t-il eu des complications suite à la fracture des côtes 7 et 8 ?

La fracture de côte s’avère statistiquement être le traumatisme thoracique le plus fréquent chez les adultes. Si les risques sont plus élevés pour les personnes souffrant d’ostéoporose ou d’autres maladies des os, tout le monde peut, en réalité, se fracturer les côtes suite à divers traumatismes. Les causes de la fracture costale sont notamment multiples : un faux mouvement, une mauvaise chute, un coup, une quinte de toux, un éclat de rire, etc. Certaines sont même d’origine pathologique, comme dans le cas de lésions liées à des maladies (exemple : métastase d’un cancer de sein). En cas de fractures des côtes 7 et 8, que faire et y a -t-il des complications à craindre ?

L’anatomie des côtes

Les côtes sont des os qui appartiennent à la cage thoracique. L’humain en possède normalement 12 paires, attachée chacune à une vertèbre dorsale en arrière et attachée au sternum jusqu’à la 7e en avant. De haut en bas, les 1 à 6 sont appelées les vraies côtes, elles sont unies au sternum par les cartilages costaux. Les 7 à 10 sont appelées les fausses côtes. Leurs extrémités antérieures se joignent au cartilage costal sus-jacent. Le 10 et le 11 sont désignées les côtes flottantes, elles ne sont pas rattachées au sternum.

Comme indiqué de nombreux site web consacrés à la santé, les fractures des os et des cartilages costales sont, en général, des traumatismes bénignes qui nécessitent juste un traitement analgésique contre la douleur aiguë et les gonflements des tissus engendrés. Les cas de fractures costales touchent davantage les adultes que les enfants, car ces derniers ont des thorax plus souples.

consulter :   Comment bien choisir votre balance impédancemètre : nos conseils

Le diagnostic des fractures costales

On peut avoir des fractures de côtes à cause de chutes de hauteur, de chocs ou d’accidents de la route (port de ceinture de sécurité…). Le diagnostic s’effectue habituellement par palpation de la zone douloureuse ou par compression du thorax, suivi d’une radiographie médicale. Le symptôme de la lésion est la douleur aiguë, très intense, quelques fois accompagnée d’une gêne lors de la respiration profonde. Elle peut s’accentuer quand le patient tousse. Il arrive également que le foyer présente une lésion cutanée ou une ecchymose.

Ce traumatisme thoracique ne présente aucun danger que dans des cas de fractures pluri costales (plusieurs côtes touchées en même temps) ou de volet thoracique (désolidarisation de la paroi du thorax au squelette causant une détresse respiratoire aiguë). Les risques de complications sont plus élevés chez les patients âgés ou souffrant déjà d’une insuffisance respiratoire.

Le traitement et les risques

Le traitement des fractures 7 et 8 consiste, lorsqu’il n’y aucun risque selon le diagnostic, à administrer des antalgiques ou des opiacés pour calmer la douleur sur une durée de quelques jours jusqu’à 2 mois selon l’intensité de la douleur. Le patient se voit aussi prescrire beaucoup de repos. La consolidation des os après trauma prend environ 4 semaines.

Lors d’une fracture pluri costale, une hospitalisation sous surveillance peut s’avérer nécessaire. En cas de complication, les médecins peuvent aussi procéder à une pose de drain au niveau de l’espace de train, voire à une ventilation assistée et à une intervention chirurgicale. Dans des cas très rares de volets costaux ou de gros déplacements osseux, on a recours à une ostéosynthèse chirurgicale.

consulter :   Comment enlever un point noir dans l'oreille ?

Le traitement de kinésithérapie respiratoire aide aussi parfois les patients à guérir de fractures des côtes.

Les risques de complication sont l’apparition d’une infection pulmonaire, exemple : pneumonie, pneumothorax, insuffisance respiratoire, etc. Dans tous les cas, seul un examen médical permet d’évaluer l’urgence et les dangers et de prescrire un traitement adéquat

Y a-t-il eu des complications suite à la fracture des côtes 7 et 8 ?