Comment savoir si une voiture est gagée : Guide pratique

AccueilDiversComment savoir si une voiture est gagée : Guide pratique

Pour éviter de vous mettre en fâcheuse posture et de devoir rembourser un crédit dont vous n’avez même pas connaissance, il est primordial de vérifier si l’auto que vous comptez acheter est gagée ou non. Comment faire ? Ici, on vous apporte quelques éléments de réponse. 

Les risques liés à l’achat d’un véhicule gagé ?

La plupart du temps, un véhicule gagé a été acquis grâce à un crédit ou un crédit-bail et dont le montant total à rembourser n’a pas encore été restitué. Avec ce type de contrat, si le débiteur n’arrive pas à s’acquitter des sommes restants dus , l’auto sera saisie.

Ainsi, si vous achetez une voiture gagée, vous devez rembourser le prêt à la place de l’ancien propriétaire. Si vous n’arrivez pas à restituer le reste de la somme à restituer, le véhicule sera également saisi, même si vous êtes passés par des moyens parfaitement légaux pour acheter le véhicule. D’ailleurs, contrairement aux idées reçues, il est parfaitement légal de vendre ou d’acheter une voiture gagée. 

Outre la situation administrative de votre futur véhicule, vous devez également vous informer sur tout ce qui concerne l’assurance auto avant d’acheter une voiture. Pour vous renseigner sur le sujet, consultez le site

Comment savoir si une voiture est gagée : guide pratique et facile à suivre

Contrairement aux idées reçues, il est parfaitement légal de vendre une voiture gagée. La seule condition que doit respecter le vendeur, c’est d’en informer l’acquéreur. Cependant, certains propriétaires omettent volontairement ce détail dans le but de vendre rapidement. Pour vous assurer de ne pas vous faire arnaquer de la sorte, suivez les conseils suivants.

consulter :   Forfait mobile sans engagement 5G : Prendre un forfait sans engagement

Demander le certificat de non-gage au propriétaire

Pour éviter d’acheter une voiture gagée, il est préférable de demander à vérifier le certificat de situation administrative ou CSA au propriétaire du véhicule. Sur ce document doivent figurer des informations sur une éventuelle opposition au transfert ou un gage. 

Normalement, il est facile et gratuit d’obtenir un certificat de non-gage. Pour ce faire, il suffit de se rendre sur le site du gouvernement, puis d’entrer les informations suivantes : la date de certificat d’immatriculation et de la première mise en circulation ainsi que le nom du propriétaire.

Autrement, il est possible de demander l’historique du véhicule. Dans cette base de données, vous pouvez trouver diverses informations, dont le changement de propriétaire, la situation administrative, les sinistres, etc. 

Ce qu’il faut faire si vous avez acheté une voiture gagée

Si vous avez acheté un véhicule gagé sans avoir encore reçu le document de situation administrative, il est possible de demander au propriétaire l’annulation de la vente. Étant donné que le vendeur n’a pas jugé bon de vous informer de la situation administrative de la voiture, vous pouvez exiger des dommages et intérêts. Si le coût du véhicule est inférieur à 4 000 €, n’hésitez pas à vous adresser au tribunal d’instance. 

Si vous ne voulez pas vous séparer du véhicule, vous pouvez lever le gage. Pour ce faire, commencez par vous informer sur la nature du gage afin de pouvoir régler le souci. S’il s’agit, par exemple, d’un crédit non remboursé ou de contraventions, vous devez faire en sorte qu’ils soient remboursés. Soit vous payez vous-même les sommes dues, soit vous contactez le vendeur par lettre recommandée. 

consulter :   Comment trouver l'aire d'un cercle à partir de son rayon

Comment savoir si une voiture est gagée : Guide pratique